A court of wings and ruin • Sarah J. Maas

ACOWAR

I N F O R M A T I O N S

Titre —  A court of wings and ruin (ACOTAR series)
Auteure — Sarah J. Maas
Éditions — Bloomsbury Children Books
Nombre de pages — 699
Parution — 2 mai 2017
coup de coeur
Ma note : ★★★★★ / 5
lecture en VO

 

 

R E S U M E (à ne pas lire si vous n’avez pas lu le tome 2) : Feyre has returned to the Spring Court, determined to gather information on Tamlin’s manoeuvrings and the invading king threatening to bring Prythian to its knees. But to do so she must play a deadly game of deceit – and one slip may spell doom not only for Feyre, but for her world as well.
As war bears down upon them all, Feyre must decide who to trust amongst the dazzling and lethal High Lords – and hunt for allies in unexpected places.
In this thrilling third book in the #1 New York Times bestselling series from Sarah J. Maas, the earth will be painted red as mighty armies grapple for power over the one thing that could destroy them all.


M O N  A V I S

my feels

Bon, autant le dire tout de suite, mon cœur n’a pas survécu à cette lecture. Il s’est retrouvé écrasé, balancé, détruit par les personnages et par l’auteure. J’avais un peu peur en le commençant, vu le niveau du tome 2. Pour moi, c’était impossible de retrouver la perfection de « A court of mist and fury » dans ce troisième tome. Alors, pour être tout à fait honnête, ma préférence va au deuxième… Mais celui-ci. Seigneur. Cette lecture était dingue. Dans tous les sens du terme. Je me demandais comment l’auteure allait renouveler les intrigues, comment elle arriverait à garder notre attention, mais je m’inquiétais pour RIEN. Sarah J. Maas a su développer encore plus son univers, les péripéties par lesquelles passent nos personnages nous tiennent en haleine tout le long de ce pavé de 700 pages et les plot-twists m’ont carrément époustoufler.

Si le deuxième tome était centré sur Feyre, et son développement après la grande transformation à la fin du tome 1, ici, si Sarah J. Maas continue sur cette lancée, il y a tout un arc sur la politique et les manœuvres de guerre qui prend place. Et c’était épique. Sincèrement. J’ai adoré voir cette guerre se préparait, et pas uniquement arriver en plein milieu d’une bataille sans savoir quand ni comment ça a commencé.

“The great joy and honour of my life has been to know you. To call you my family. And I am grateful – more than I can possibly say – that I was given this time with you all”

Je vous avais déjà parlé de mon amour pour les personnages de cette saga. Eh bien cet amour s’est décuplé dans ce troisième tome.
Feyre. Punaise mais Feyre quoi. J’aime cette femme. J’aime ce qu’elle dégage. J’aime son caractère torturé. Je l’aime vraiment. Elle est loin d’être parfaite, bien au contraire. Il y a énormément de choses qui la rendent fatigante, énervante, agaçante. Et pour autant… Feyre, c’est tellement de choses à la fois. Rayonnante mais sombre, brisée mais entière, puissante mais fragile. Bref, c’est vraiment un personnage extrêmement bien travaillé, et je l’aime. Son évolution à travers les trois tomes est incroyable. Elle grandit, mûrit, et tout se développement se passe sous nos yeux. La Feyre du tome 1 n’a absolument rien à voir avec la Feyre du tome 3.

Et si Feyre évolue autant, c’est grâce aux personnes qui l’entourent. A commencer par Rhysand. Le fameux Rhysand. J’avais eu un coup de cœur énorme pour ce personnage durant la lecture du tome 2, et autant vous dire que ce coup de cœur s’est confirmé ici. Il est splendide. Dans tous les sens du terme. Les joutes verbales entre ses deux personnages me font toujours sourire, et j’aime ce qu’ils dégagent.

En ce qui concerne les personnages secondaires, ils ont tous quelque chose à apporter. De par leurs caractères, leurs émotions, et leurs façons de voir les choses, on se retrouve avec des discussions ou des passages hyper intéressants, qui font qu’on aime encore plus ce groupe. J’ai cependant trouvé Elain extrêmement effacée dans ce tome, et c’est dommage. J’aurais vraiment aimé plus la voir, puisqu’elle possède plusieurs facettes intéressantes.

Mais mon coup de cœur inCassiantersidéral… C’est Cassian. J’étais déjà amoureuse de lui dans le tome 2, mais alors là… Mon cœur a explosé d’amour pour ce personnage. Derrière son humour, ses sourires enjôleurs et coquins, se cache un homme complexe, qui a vécu des choses pas jolies-jolies. Je vous parle de Cassian, mais tous les autres ont une place particulière chez moi. Je les aime tous. Mais vraiment tous.

babies
Moi, à chaque page de ce livre. A – CHAQUE – PAGE.

Pour parler un peu plus sérieusement, l’auteure fait évoluer ses personnages avec beaucoup d’humanité et de tendresse. On est carrément en présence de personnes victimes de stress post-traumatique, suite à certains évènements de leurs vies respectives. Le traitement qu’en fait Sarah J. Maas est vraiment incroyable. C’est hyper émouvant, ça brise le cœur, et on ne peut qu’être touchés.

“We’re all a broken, in our own ways – In places no one might see.”

En plus de tout ça, on découvre enfin les autres courts, en plus de la Night Court et de la Spring Court. On rencontre les High Lords, et chacun d’eux apporte un peu plus à l’univers et au développement de l’histoire et des intrigues.

J’ai noté quelques longueurs à certains passages, mais ça ne m’a absolument pas dérangé, puisque j’ai trouvé que ces longueurs étaient nécessaires au déroulement de l’histoire. Puis les 200 dernières pages sont explosives, et je ne savais même pas où donner de la tête. Toutes les intrigues sont bien développées, on retrouve également de beaux moments de calme, pour ensuite avoir un enchaînements d’événements tous plus dingues les uns que les autres, une action explosive, qui nous retourne le cerveau bien comme il faut…

 

painEt puis j’ai lu le dernier chapitre avec cette musique. J’ai pleuré comme un bébé, et j’étais inconsolable. Parce que c’est beau, parce que c’est émouvant et parce que ça a écrasé mon petit cœur. Je ne sais pas comment je suis supposée patienter jusqu’en Mai pour avoir la suite des aventures de Feyre darling et sa clique. Bref, tout ça pour dire que c’est vraiment un gros coup de cœur, et que je ne me remets pas de cette lecture. Je passe genre toute ma vie devant les fanarts incroyables, à relire mes passages préférés, et à penser à cette saga dinguissime. Il me tarde de relire le deuxième tome, « Un palais de colère et de brume » en VF cette fois-ci, avec ma copine Lilie (son compte Instagram & son blog).

signature

 

Publicités

7 commentaires sur « A court of wings and ruin • Sarah J. Maas »

  1. Oh je me reconnais tellement dans ta chronique, je me souviens encore d’à quel point j’étais bouleversée par cette lecture alors que ça fait déjà plusieurs mois… Cette saga est juste un coup de coeur intersidéral, même si le tome 2 est le meilleur de tous les temps 😍

    J'aime

    1. Oh ouiii, le tome 2 est vraiment le meilleur 😍 mais le tome 3 est vraiment pas loin ! Cette saga est dingue, je ne m’attendais pas du tout à ressentir tout ça en la lisant 😱 J’ai tellement hâte d’être en mai du coup 😍😍
      Et merci pour l’abonnement et les likes 😳♥️♥️

      Aimé par 1 personne

  2. Je partage tellement ton avis ! J’ai préféré aussi le tome 2, qui m’a fait définitivement tomber amoureuse de cette saga. Et les personnages, sont tous tellement bien travaillés, ils ont tous une personnalité bien à eux et j’adore !

    J'aime

    1. Oh punaise, la fille qui répond trois ans plus tard, je suis vraiment un gros boulet –‘
      Je suis totalement d’accord avec toi, c’était dingue, je m’en suis toujours pas remise ! Il me tarde d’avoir le quatrième entre les mains 😀 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s